Route des Marches de Lorraine

Route des Marches de Lorraine


Château de Gombervaux


Association Gombervaux
14 rue de l'Enfer
55140 CHALAINES
Renseignements et réservation : gombervaux@wanadoo.fr 
 

Visites guidées sur rendez-vous:
35€ par visite et par groupe (de 1 à 25 personnes) de mai à septembre
Tel : 09 71 51 77 11

Chantiers de restauration
Tél. : 03 29 89 50 13
Fax : 03 29 89 20 20 

En ce moment en France...

>Tous les évènements

Gombervaux est situé à 3,5 km au nord ouest de Vaucouleurs, en contrebas de la route qui mène à Commercy (D 964). Autrefois, ce point de passage obligé entre Vaucouleurs et Void surveillait les chemins reliant plusieurs villages de la châtellenie (Sauvoy, Ugny, Ourches, etc.). Niché au creux d'un vallon, le site dessine un quadrilatère entouré de larges fossés en eau. Avec la basse-cour adjacente (ferme actuelle), il forme un ensemble surprenant entre la forêt et les champs de colza.
La façade sud est dominée en son milieu par un imposant donjon-porche crénelé, haut de 22 m. Elle témoigne d'une réelle qualité de construction (grand appareillage) et d'un goût certain pour l'ornementation (pierres jaunes et blanches, arc en tiers-point, archères finement travaillées, etc.).
Les blasons sculptés sur le donjon et au-dessus des fenêtres représentent les familles seigneuriales qui se sont succédé à Gombervaux
Il ne subsiste que trois des quatre tours d'ori-gine ; celle du nord-ouest a disparu, celle du nord-est s'est en partie effondrée au cours de l'hiver 1952-53.
A l'origine, ces tours, presque aussi élevées que le donjon-porche, étaient coiffées de toits coniques en tuile (à l'exception de la tour nord-ouest, recouverte d'ardoise).
L'un des joyaux du château est la grande salle du logis sud-ouest, récemment protégée par une vaste toiture. Au centre : une grande cheminée dont les piédroits reposent sur des supports trapézoïdaux, dans le style gothique. C'est probablement dans cette cheminée que Taillevent a rôti les sangliers, paons et perdrix du banquet servi au roi Charles V en 1367. La voûte d'une des deux fenêtres encadrant la cheminée est décorée de petites fleurs peintes à même la pierre.
 

Plan du site|Liens utiles|Mentions légales|Contact