Route des Ducs de Bourgogne

En ce moment en France...

Crime au Musée Saint-Vic

Le 29/04/2017

Saint Amand Montrond

Humour, suspense et comédie, heures d’émotion garantie en soirée au cours d’une visite où vous découvrez un crime et devez trouver le coupable. Tarifs 18€ et 15€ réservation obligatoire 02.48.65.31.55
Possibilité dîner et nuitée à proximité du lieu de crime, à partir de 95 € par personne (dîner, animation, nuitée)
 

Crime à Sancerre

Le 12/05/2017

Sancerre

Humour, suspense et comédie, heures d’émotion garantie en soirée au cours d’une visite où vous découvrez un crime et devez trouver le coupable. Tarifs 18€ et 15€ réservation obligatoire 02.48.65.31.55
Possibilité dîner et nuitée à proximité du lieu de crime, à partir de 95 € par personne (dîner, animation, nuitée)
 

Crime au Jardin de Pesselières

Le 13/05/2017

Parc et Château de Pesselières

 Humour, suspense et comédie, heures d’émotion garantie en soirée au cours d’une visite où vous découvrez un crime et devez trouver le coupable. Tarifs 18€ et 15€ réservation obligatoire 02.48.65.31.55
Possibilité dîner et nuitée à proximité du lieu de crime, à partir de 95 € par personne (dîner, animation, nuitée)

>Tous les évènements

Association de la Route des Ducs de Bourgogne
Le château
71360 SULLY
Tél.: 03.85.82.09.86 
Fax: 03.85.82.92.54
Mail : contact@routedesducs.com  
Site : www.route-des-ducs.com

L'Association de la Route des Ducs de Bourgogne regroupe 16 sites majeurs du patrimoine bourguignon, répartis sur les quatre départements de la Région Bourgogne.

Gardez votre ticket de visite d’un site de la Route des Ducs de Bourgogne : vous pourrez le présenter dans un autre site de la Route des Ducs de Bourgogne et bénéficier ainsi d’un tarif réduit (sauf Maulnes).

Keep your ticket from the Route des Ducs de Bourgogne (visit of the interiors). Upon presentatio­n in another Route des Ducs de Bourgogne site your ticket entitles you to an entranc­e fee at a reduced price (except Maulnes).

Ihre Eintrittskarte für den Schlossbesuch bitte nicht wegwerfen : sie kann für andere Schlossbesuch­e auf der Route des Ducs de Bourgogne benützt werden, um preisgünstigere Eintrittskarten zu erhalten (mit Ausnahme von Maulnes).

Les Ducs de Bourgogne

Philippe le Hardi
(1364-1404) se maria, en 1369, avec Marguerite de Flandre, inaugurant une politique matrimoniale permettant l’agrandissement du Duché. Avec le mariage de ses enfants, il conclut de nombreuses alliances. Dès la Paix de Tournai avec les villes flamandes, il veilla aux intérêts des villes drapantes. Dans son Duché, il réforma le parlement, la cour des comptes et les états généraux qu’il tenait souvent à Beaune. Mais il eut du mal à boucler son budget et il légua à son fils, Jean Sans Peur, des caisses vides.

Jean-sans-Peur (1404-1419), très démagogue, avait aussi un goût pour la saine gestion administrative et les réformes. La construction de son état progressa. Il annexa plusieurs villes dont Besançon,Tonnerre et aussi la Picardie. En 1407, craignant qu’il ne prenne trop de pouvoir à la cour, il fit assassiner le Duc d’Orléans. Ce dernier fut remplacé par Bernard VII d’Armagnac. C'était le début de la grande rivalité entre les Bourguignons et les Armagnac, et au-delà, entre ceux qui étaient pour l’Angleterre et ceux qui étaient pour la France. Les hommes de main des Armagnac, en retour, assassinèrent Jean Sans Peur en 1419.

Philippe le Bon (1419-1467), à la mort de son père, décida de maintenir l’alliance avec les Anglais. Territorialement, il augmenta encore ses possessions avec, entre autres, les comtés de Namur, Hainaut, Hollande, Zélande… Il devint le plus puissant et le plus riche des princes de la Chrétienté. La Bourgogne était au faîte de sa puissance. Il fut également l’homme qui livra Jeanne d’Arc aux Anglais en 1430. Grand amateur d’art, il s’entoura des plus grands peintres (Van Eyck, Van der Weyden…) et sculpteurs (Jean de la Huerta…).

Charles le Téméraire
(1467-1477) eut une armée permanente pour parvenir à conquérir la rive gauche du Rhin. Il acheta l’Alsace et le pays de Brisgau. Se considérant souverain de droit divin, il n’eut de cesse de défier le Roi de France. Mais il commença à cumuler les échecs. En 1477, il envahit la Lorraine et assiégea Nancy. Il y trouva la mort. A cette date, le roi Louis XI, annexa la partie française du DuchéBourgogne au domaine royal. Le reste fut conservé par Marie, fille de Charles le Téméraire et épouse de Maximilien de Habsbourg. Son petit fils, Charles Quint, reprit la lutte contre le Roi de France, mais renonça à la Bourgogne par la Paix de Cambrai (1529) puis  le Traité de Crépy.

Les quatre Ducs Valois comptèrent parmi les Princes les plus puissants dans l’Occident de la fin du Moyen Age. Conquêtes et alliances matrimoniales les mirent à la tête de vastes domaines en Flandre et aux Pays-Bas. Ils devinrent de véritables concurrents du Roi de France quand ce dernier lutta contre les Anglais… Cette construction politique donna naissance à un foyer culturel et artistique des plus fascinants. Ils multiplièrent les constructions de résidences et les fondations religieuses, dans le but de symboliser leur puissance.

Plan du site|Liens utiles|Mentions légales|Contact